Il existe des secrets de famille dans toutes les familles.

Histoire des secrets

 

Á une certaine époque, il n’était pas bon de révéler certaines situations ;

  • Se rendre chez une faiseuse d’anges (ancienne méthode qui permettait aux femmes d’avorter)
  • Être père de famille et aimer en silence les hommes
  • Devenir une fille-mère « trop tôt »
  • Rester un vieux-garçon qui vit auprès de ses parents toute sa vie
  • Dévoiler le suicide d’un proche

Même si le silence était pesant, la révélation pouvait comporter des risques. Alors, bien souvent, on se taisait, pour son propre bien et celui de sa descendance. Les dangers étaient trop élevés de dire la vérité.


Lorsqu’un proche se suicide, il arrivait – et arrive encore d’ailleurs aujourd’hui – que l’assurance-vie n’intervienne pas. Vous pouvez imaginer les conséquences dévastatrice sur une famille que cela peut avoir. Ainsi se suicide est déguiser afin d’obtenir ce que l’on pense nous être dû.
Cela peut avoir comme conséquence dans les futures générations une impossibilité d’accéder de manière légale à la richesse.


 

Nos ancêtres ont fait du mieux qu’ils pouvaient, en fonction de chaque situation.
Toutefois, tout ce que nos grands-parents, arrière-grands-parents ainsi que l’ensemble de nos ancêtres ont tu « pour notre bien » a laissé une trace indélébile à l’intérieur de nous.

L’objet de cet article n’est pas de créer une inquiétude ou une volonté de rechercher à tout prix vos secrets de famille. Il s’agit de conscientiser sur l’impact libérateur que peut engendrer sa prise de connaissance et sa compréhension.
Plusieurs émotions accompagnent ce processus ; vous pouvez être ébranlé, dans l’inconfort, triste, honteux, surpris, accablé,… tel que l’ont probablement été vos ancêtres.
Cependant, vous avez la possibilité d’apporter une certaine légèreté, un sentiment d’accomplissement, une liberté, dans votre histoire familiale.
Vos ancêtres ainsi que votre descendance ne pourront que vous en remercier.

 

Qu’est-ce qu’un secret ?

 

Un secret dépasse le simple fait de ne pas dire. Il s’agit de ce qui est interdit de dire, de connaitre et qui comporte un aspect émotionnel difficile et douloureux.

Ne vous êtes vous jamais dit : « J’avais bien compris qu’il y avait quelque chose, mais je ne savais pas exactement quoi. » ?

Lorsqu’on ne sait pas, cela laisse la possibilité d’élaborer toute une série d’hypothèses, parfois loufoque et irréelles.  C’est à partir de ce moment là que le secret devient toxique.

Il arrive même régulièrement qu’un secret ait des conséquences insoupçonnées dans les générations futures ;


Une aïeule a avorté lors de sa première grossesse dans le silence. Cet acte a été fait pour le bien de tous parce que les conditions n’étaient pas réunies pour l’arrivée d’un futur bébé. Cela a toutefois engendré tristesse et honte chez cette aïeule.
Jusqu’alors, personne n’a jamais eu connaissance de ce fait dans la famille. Toutefois, on remarque une répétition interpellante dans cette famille : chaque première grossesse se termine par une fausse couche. La mémoire des conditions qui ont mené à l’avortement est ancré et amène inconsciemment l’impossibilité d’une arrivée d’un futur bébé lors qu’une première grossesse.


Que faire des secrets ?

 

Bien que la société et les mœurs aient évolué, la question des secrets demeure bien présente.
Vous avez surement déjà entendu : « Toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire ».

Serge Tisseron, psychiatre et psychanalyste, explique dans son livre « Les secrets de famille » que « chaque situation, même socialement admise, peut être vécue intimement comme inacceptable et douloureuse. Elle risque alors de se constituer en secret ».

Lorsqu’un secret est créé, est-il bon de le révéler ensuite ? Ne risque-t-on pas de faire davantage de dégâts ?

Anne Ancelin-Schützenberger, psychologue et mère de la psychogénéalogie, met en avant l’impact des secrets de famille au niveau transgénérationnel : « À la première génération, énumère-t-elle, c’est un non-dit ; à la deuxième, c’est un secret de famille ; à la troisième, cela devient un “impensé” ». Nous n’avons alors plus le pouvoir de contrôler nos actions, notre vie nous échappe.

Les secrets verrouillent notre liberté.

Plusieurs études ont finalement démontré que la révélation d’un secret, aussi lourd et difficile qu’il puisse être, est moins dévastatrice que sa permanence d’une génération à l’autre.

 


Un enfant pense depuis toujours que son père est parti en Amérique pour le travail. Le temps passe mais il ne revient jamais.
Sa mère a jugé plus judicieux pour son enfant d’inventer cette histoire plutôt que de lui dire que son père est en prison.
Toutefois, l’enfant ne comprend pas pourquoi son papa ne revient jamais et à force de questions sans réponse, il finit par ne plus en poser.
A l’âge adulte, il ne parvient pas à à se stabiliser dans ses relations, à construire une famille malgré sa volonté accrue d’y arriver.
Au fond de lui demeure l’interrogation de la responsabilité d’un père, d’un homme dans une famille.


 

Comment aborder l’inexprimable ?

 

Plusieurs études et théories ont été faites sur le sujet. On y évoque à la fois la nécessité de faire appel à un tiers – un professionnel, ainsi que de trouver des alliés dans sa famille ou ses proches afin de ne pas et ne plus être seul.

Bien qu’il ne soit pas toujours possible de vérifier rationnellement nos hypothèses sur des événements passés dont les traces se sont effacés avec le temps, il importe de faire face à ses convictions car elle entraine les mêmes conséquences. Un secret réel ou un secret pensé avec conviction a pour conséquence les mêmes émotions et ressentis.

L’idée essentielle est de pouvoir déposer son secret, avec toutes les émotions qui y sont jointes, dans un cadre bienveillant et non jugeant.

Aborder l’inexprimable a pour conséquence le soulagement.

La psychogénéalogie peut vous aider à vous libérer de vos secrets de famille.

 

« Tout ce qui ne s’exprime pas s’imprime »

La clé du secret est d’en parler.

 

 

>> S’inscrire à la newsletter pour ne rater aucune information
sur les activités, conseils et astuces énergétiques <<